Comment devenir BIM manager?

Les managers BIM (Building Information Modeling) agissent en tant que collaborateurs entre l’équipe du client, l’équipe de conception, l’équipe de l’entrepreneur et la chaîne d’approvisionnement.

En tant que BIM Manager, vous superviserez la production de modèles d’informations de projet qui contiennent des visualisations 3D qui rassemblent les données, les dessins et les calendriers associés à la phase de conception et de construction d’un projet.

Qu’est-ce qui est agréable dans le rôle ?

Un BIM Manager a une opportunité unique d’avoir une exposition large et variée à tous les éléments du processus de construction. Au quotidien, un gestionnaire BIM peut travailler avec des géomètres, des concepteurs; des planificateurs et des ingénieurs pour aider à la manipulation et à l’extraction d’informations à partir de modèles riches en données.

Il y a une idée fausse commune sur la simplicité du BIM, certaines personnes pensent qu’il ne s’agit que de modèles 3D et de visualisations « Hollywood Style ». En réalité, le BIM est une discipline axée sur les processus qui se traduit par une « meilleure gestion de l’information »; permettant d’obtenir un lieu de travail plus efficace et collaboratif.

Comment devenir BIM Manager ?

où en est le BIM en France

Bien qu’il n’y ait pas actuellement de voie reconnue vers le poste de gestionnaire BIM, il existe certaines exigences minimales exprimées par un grand nombre d’employeurs.

Diplômes et expérience

Un BIM Manager doit souvent avoir des qualifications académiques dans un domaine basé sur la construction tel que le génie civil, l’architecture et le design. Il doit aussi  avoir au moins 5 ans d’expérience dans un rôle basé sur l’architecture, l’ingénierie ou la construction.

Il est courant que les personnes ayant une formation en CAO, en contrôle de documents ou en ingénierie fassent la transition vers un rôle basé sur le BIM.

Compétences clés

Bien qu’un manager BIM n’ait aucune responsabilité de conception, il doit avoir au minimum une compréhension de base du processus de modélisation. Les BIM Managers doivent avoir des compétences informatiques supérieures à la moyenne et la capacité d’utiliser plusieurs disciplines logicielles.

Car ils seront censés « conduire » le modèle pendant les réunions. De bonnes compétences en communication écrite et verbale sont indispensables.

Car les gestionnaires BIM doivent travailler en collaboration avec tous les membres de la chaîne d’approvisionnement. Une bonne connaissance des processus de gestion de la qualité et des documents est extrêmement utile, car les gestionnaires BIM peuvent être appelés à aider à la création et à la maintenance d’environnements de données communs (CDE).

Comment revenir au Génie Civil en tant que BIM Manager

Il n’existe actuellement aucune qualification formelle reconnue par l’industrie pour le BIM, de sorte que toute personne ayant une formation en génie civil et une passion pour le BIM peut faire la transition.

Les chemins vers la profession et les exigences du poste varient d’une entreprise à l’autre.

En pratique, cela signifie apprendre à utiliser le logiciel utilisé par l’entreprise impliquée dans le projet; puis des conversations sur la façon de créer et d’utiliser ces données. Cela pourrait signifier le logiciel de planification pour déterminer comment construire une usine; le logiciel de métré utilisé pour déterminer ses coûts; le logiciel de gestion des actifs pour réduire les coûts pendant la phase opérationnelle de l’usine, ou l’interface utilisateur destinée au public qui extrait tout cela pour plus d’informations.

Comment puis-je en savoir plus sur la discipline du BIM ?

Pour vous aider à en savoir plus sur le rôle que jouent les ingénieurs civils dans cette discipline; nous avons rassemblé une série de ressources comprenant des conférences enregistrées et des études de cas.

Apprentissage

Les architectes, architectes d’intérieur, designer, ingénieurs ou dessinateur peuvent bien évidemment faire une conversion de métier et choisir de devenir BIM manager. Sinon il y’a aussi un processus d’apprentissage sur le terrain avec le minimum de connaissance.

Vous pourriez effectuer un apprentissage pour devenir un gestionnaire BIM. Un apprentissage dans une entreprise de construction est un bon moyen d’entrer dans l’industrie.

Vous pouvez effectuer un apprentissage intermédiaire ou avancé en ingénierie; fabrication ou construction, ou tout apprentissage incluant la conception CAO.

L’apprentissage est ouvert à toute personne âgée de plus de 16 ans. En tant qu’apprenti, vous serez pleinement employé par votre entreprise et vous devrez travailler au moins 30 heures par semaine. Votre temps sera partagé entre l’expérience en cours d’emploi et un collège ou un fournisseur de formation.

Travailler

Si vous avez une expérience antérieure ou des qualifications pertinentes; vous pouvez postuler directement à un employeur pour un emploi en tant que technicien BIM. Vous pourriez progresser pour devenir un gestionnaire BIM avec une expérience et une formation supplémentaires.

Les gestionnaires et les professionnels de la CAO (conception assistée par ordinateur) ayant au moins 5 ans d’expérience dans la gestion de projets dans l’environnement bâti peuvent évoluer pour devenir un gestionnaire BIM s’ils possèdent les compétences requises.

L’expérience professionnelle

L’expérience de travail est essentielle pour obtenir un emploi dans l’industrie de la construction. Vous pouvez l’acquérir à l’école ou en travaillant les week-ends et les jours fériés avec une entreprise ou un parent qui travaille en tant que gestionnaire BIM. Les employeurs potentiels seront toujours ravis de voir l’expérience de travail inscrite sur votre CV.

Compétences

Les compétences supplémentaires qui peuvent bénéficier à toute personne envisageant un emploi en tant que gestionnaire BIM comprennent:

  • Compétences en leadership
  • Persistance et détermination
  • Capacité à faire preuve d’initiative
  • Excellentes compétences en communication verbale
  • Attention au détail
  • Compétences en gestion d’entreprise
  • Capacité à organiser votre temps et votre charge de travail
  • Soyez flexible et ouvert au changement
  • Avoir une connaissance approfondie des systèmes informatiques et des applications.

Deux facettes du BIM : la construction numérique et la gestion de l’information

Le BIM peut être considéré comme deux flux de travail distincts, la construction numérique et la gestion de l’information.

La construction numérique

La construction numérique est souvent considérée comme le côté le plus excitant du BIM.

C’est là que nous pouvons améliorer l’efficacité du projet et tester des solutions potentielles grâce à des simulations et des analyses. Les activités de construction numérique peuvent inclure la création de:

  • Simulations macro et micro 4D (modèles 3D avec le temps) pour les projets en direct et les appels d’offres, pour aider les planificateurs de projets.
  • Modéliser les métrés pour aider les métreurs, les estimateurs et les planificateurs.
  • Plans logistiques 3D des voies d’accès et de sortie des sites
  • Imagerie conceptuelle 3D détaillée d’idées de travaux temporaires pour aider les ingénieurs à faire progresser leurs conceptions
  • Énoncés de méthode visuelle pour mettre en évidence les risques potentiels et prouver les séquences de construction, puis les utiliser pour informer les opérateurs du site et le traitement des informations des nuages ​​de points pour assister et prouver les séquences de construction et l’extraction des dimensions exactes.

La gestion informatique

Le flux de travail de gestion de l’information est davantage une fonction de bureau. Il nous permet de nous assurer que tous les membres du projet comprennent comment le BIM sera utilisé sur le projet. Les activités de gestion de l’information peuvent inclure:

  • La création d’exigences d’information des employeurs (EIR). Le document EIR explique les systèmes préférés du client, les processus et les sorties requises de sa chaîne d’approvisionnement.
  • La création de Plans d’Exécution BIM (BEP). Un BEP est créé en réponse à un EIR et explique comment le fournisseur entend répondre aux exigences d’information du client
  • Le suivi des performances de la chaîne d’approvisionnement et, le cas échéant, la mise en œuvre d’une formation et d’un perfectionnement appropriés pour assurer une diffusion efficace des informations
  • La capture et l’intégration des données d’actifs dans l’environnement BIM, y compris les données liées
  • La mise en place et la maintenance de l’environnement de données commun, y compris l’alignement des flux de travail avec les protocoles BIM du projet.

En résumé, le rôle de gestionnaire BIM donne à un ingénieur civil la capacité de combiner une technologie innovante; des pratiques de construction évolutives et de meilleurs processus collaboratifs dans un poste unique.

Où en est le BIM en France ?

D’après blog.batimat:

« Jusqu’en 2013-2014, la France était l’une des plus mauvaises élèves d’Europe en matière d’utilisation du BIM. Pourtant, dès 2015, la tendance s’est nettement inversée, puisque l’Hexagone accorde de plus en plus d’intérêt au Building Information Modeling. Aujourd’hui, une récente étude du Conseil National de l’Ordre des Architectes affirme même que le BIM fait partie intégrante de plus de 30 % des projets immobiliers réalisés en France. »

Lire aussi:

(5)